Pour devenir Maiko

Publié le par Zhealy

Les conditions pour devenir Maïko!





Image Hosted by ImageShack.us
Deux maiko de retour d'un temple Shinto à Kyoto, dans Gion.
La Maiko du fond est habillée du Kimono de Grande Cérémonie


Je reviens à un de mes sujets préférés: les Maïko (舞子) et les Geïko (芸子) !


Beaucoup de japonaises rêvent de devenir Maïko, et le nombre de magasins dans lesquels on peut devenir Maïko -  c'est-à-dire revêtir le kimono d'une Maïko, Okobo et  danari no obi ( la longue ceinture)  aisni qu'être coiffée et maquillée telle une Maïko- prouve que ce rêve  en rend certains riches . En effet, il faut compter entre 14 000 et 26 000 yens de la séance ( 120 à 130 euros) pour se transformer en Maïko quelques heures...



Mais de vraies Maïko, il y en a peu, très peu.



Dans Kyoto, il y aurait désormais  environ 60. 60 apprenties pour une communauté de 200 femmes des Arts - comme  le signifie, mot-à-mot, le terme "GEIKO" (芸子)。



En effet, la sélection est rude, et la formation si dure, qu'une fois terminée une partie d'entre elles renonce à devenir Geiko.



Avant de devenir Maïko, la jeune fille, âgée de 14 à 17ans, entre comme "pré-apprentie", pendant 1 an, dans une maison de thé, appelé "okiya".




On l'appelle  Shikomi.

Cette année permet à l'Okasan qui est la "Mère" de l'Okiya, et à la jeune fille, de savoir si cette dernière a les disposition nécessaires pour devenir Maiko, puis, peut-être, Maiko.


Image Hosted by ImageShack.us
Maiko le matin en route vers ses cours de danse, musique et chant
                           (image F3, "Des Racines et des Ailes)


-Une condition physique certaine, car les jeunes filles se lèves tôt le matin,se couchent tard dans la nuit, s'entraînent aux arts traditionnels, et effectuent, avant d'être acceptées comme Maïko, des tâches ménagères (lavage, nettoyage, achats, aide à l'habillage des Maïko), et suivent des cours de danse, de chant, de musique, etc). Ce, quotidiennement



-Une prédisposition aux arts. On ne demande pas à la jeune fille de savoir danser ou jouer d'un instrument, mais elle doit être dotée de grâce et de l'intuition artistique qui rendent une Geiko tellement sublime.


-Le physique: elles doivent être petites, et mesurer au plus 1,60m, mais peser plus de 43kg. En effet, selon la tradition, les Maiko portent des Okobo, très hautes, aux pieds, et unb kimono de plus de 20kgs!



-apprendre le dialecte de Kyoto, et se l'approprier comme une langue natale.


-apprendre à se comporter comme une Maïko, dans les geste quotidiens: rigueur, travail acharné, état d'esprit perfectionniste, grâce, mystère et joie apparente.




A l'issue de cette année, si la jeune fille répond aux critères et réussi plusieurs examens tant en art que du point de vue "scolaire" ( on ne prend pas d'idiotes), elle sera officiellement Maïko, par le biais d'une cérémonie, pour devenir une "Minaraï".


Image Hosted by ImageShack.us




 Sinon, il lui faudra choisir une autre voie....



Originellement, on était Shikomi pendant 4 à 5 ans, avant de devenir Maïko. Maintenant, on le devient au bout d'une année-test, du fait de l'âge déjà avancé auquel on se présente pour devenir Maiko....





Publié dans Passionnément

Commenter cet article

bulledespoir 09/07/2007 10:31

SUper article interessant, elles sont belles ces femmes.... bonne semaine déborah, je pense a toi. bises

vitany 09/07/2007 10:21

gros bizous et passe une excellente journée

Yvon 09/07/2007 07:40

le Japon reste vraiment un pays mystérieux pour nous occidentaux

~~ Kri ~~ 08/07/2007 20:07

Voilà un article hyper interessant...j'en ai appris des choses!Bonne soirée

christel/seuleaumonde 08/07/2007 18:07

Un dimanche pluvieux ...un de plus! quel drôle d'été on a ! bref, des bisous pour garder un peu de soleil dans les coeurs , et une très bonne fin de journée à toi , christelnb: un petit tour sur mes deux autres blogs si le coeur t'en dit !http://toutsurbarrueco.over-blog.comhttp://annecymaville.over-blog.com