Réflexions sur l'actualité

Publié le par Zhealy

Un Symbole Malmené!

Le très bon commentaire de Martine m'incite à réfléchir sur le sujet, intéressant à mon avis.

En effet, je suis l'actualité française depuis mon écran, à 11 000 kilomètres des événements.

J'ai ainsi à la fois un certain recul critique et une absence d'expérience, de vécu. Un bon et un mauvais point.

Le CPE crée une vive polémique en France, et il est intéressant de lire jour après jour l'évolution de la situation au travers des articles de divers quotidiens français -j'en lis quatre de "couleurs" différentes- et internationaux -allemand, américains, anglais et japonais.

L'évolution est aussi alarmante: quel superbe jeu du chat et de la souris, entre D. de Villepin et les syndicats et Unions étudiantes et lycéennes!

Cela est devenu bien plus qu'un simple rapport de force, cela est un jeu de stratège! Je pense que les Conseillers en Communication de D. de Villepin sont très occupés, nerveux à souhait et insomniaques!

Je ne reproche à personne de soutenir le mouvement anti-CPE ou au contraire d'être pro-CPE. La manifestation programmée le 28 Mars est une bonne initiative pour rappeler au Premier Ministre que la France est une Démocratie où chacun a le droit de s'exprimer, et non un état autoritaire où l'on ne s'intéresse pas à ce que pensent ceux concernés par les LOI votées. Ensuite, faire grève pour soutenir le mouvement anti-CPE est un choix personnel que d'autres n'ont pas à critiquer.

En réalité, le fait de vivre si loin et de me dire que dans tous les cas, CPE ou pas, trouver un emploi en France sera réellement diffiicile me rend indifférente. Personnellement je me dis qu'une entrprise qui aura investit un ou deux ans dans une personne pour la former n'ira pas la renvoyer sans préavis. Car embaucher une nouvelle personne signifie devoir financer sa formation, et ne pas avoir de personnel compétent. Tout entrepreneur qui pense à l'intérêt économique de sa société pense certainement ainsi.

Je suis concernée par ce qui se passe en France parce que je suis française et ai, pour l'instant, moins de 26 ans...Mais le temps que je finisse mes études, j'en aurai 26.Je suis concernée par ce qui se passe en France en ce que cela me désole de me dire que l'on est incapables de résoudre un problème sans passer par la case "émeutes". Comme par tradition, toute manifestation se doit d'être accompagnée de son lot de fauteurs de troubles, qui, la plupart du temps, n'agissent que pour répondre à leurs Thanatos.

C'est une banalité que d'écrire une telle chose, mais ceux qui se retrouvent autour d'une table ronde, et ceux qui organisent des assemblées générales dans les universités ne sont pas dehors en train de voler, piller et détruire. Car logiquement on ne peut être à deux endroits à la fois!

Commenter cet article