Je m'appelle....

Publié le par Zhealy

Bonjour, je m'appelle.... Et toi?

Voici la première expression que l'on apprend en cours de français cette année.

Ceci est si bête, mais avant même d'enseigner l'alphabet, nous apprenons à nos élèves à saluer - Bonjour/ Au revoir- et à se présenter.

Nous passerons à l'alphabet ensuite.

En effet, quel est l'intérêt réel de commencer par faire apprendre un alphabet à des élèves?

 Souvent la prononciation des lettres dans le tableau alaphabétique diffère complêtement de celle en emploi.

A, B: pas trop de problèmes.

C: [S] ou [K];

D, ...E: il y a aussi [é], [è]; [ê]!

F, G, H: mais c'est aphone en français - hôtel, hibou; haricot.

I, J, K, L, M, N, O, P, Q: toujours avec un [u]: QU

R, S: [S] ou [Z]

T, U, V, W: mais V et W se prononcent de la même façon

X: une sorte de [GZ]

Y: [I] ou [YEU]

Z: on ne prononce jamais le [D] lorsqu'il est employé dans un mot!

L'alaphabet est essentiel, il faut le connaître car il donne de bonnes indications phonétiques.

Cependant c'est en enseignant ce dernier que l'on prend conscience que le tableau phonétique français est plutôt complet et qu'il y a beaucoup d'exceptions à traiter au cas par cas.

Et plutôt que de noyer les élèves avec des règles de prononciation "virtuellement", je trouve qu'il est plus efficace de mettre l'accent sur ces points phonétiques à partir d'exemples sémantiques.

Ainsi, avec le mot " TOI" est-il possible de poser un accent sur la semi-voyelle [OI] et d'expliquer aux élèves que cette dernière se prononcera toujours [wa] sans exception.

 

Je trouve cela bien plus efficace en cours de français pour élèves japonais!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Flagada 19/04/2006 11:36

Tout est doux ici  !! même le jardin ..