Université de Kyoto

Publié le par Zhealy

京都大学

KYOTO DAIGAKU

Site Officiel

       L'université de Kyoto, depuis l'Entrée principale: la Tour de l'Horloge et le Hall de cérémonie.

Cela peut vous sembler dérisoire, mais je souhaite vous parler de l'Université de Kyoto, connue au Japon comme la seconde meilleure université du Pays après l'Unviersité de Tokyo.

Beaucoup de Prix Nobels ont étudié, ou été professeurs dans cette université, ce particulièrement en Physique et en Chimie.

Aujourd'hui encore ses laboratoires de recherches dans ces domaines, mais aussi dans l'agro-alimentaire et la recherche environnementale sont réputés, non seulement au Japon, mais aussi dans toute l'Asie et aux Etats-Unis.

Dans ce qui est pour moi la plus belle ville du Japon, l'université de Kyoto rayonne harmonieusement.

Située près du Temple Shinto de Yoshida, elle est pourtant récente, puisque fondée par l'empereur Meïji en 1897.

J'y ai étudié un an, en 2003-2004, dans le cadre d'un programme d'échange franco-japonais, le Programme Japon-France 8. Pour une fois que notre président, M. Chirac, a eu une bonne initiatve. C'est en effet parce qu'il aime le Japon -Sushi et Sumotoris compris- que ce Programme est né: un programme d'échnge entre des étudiants des universités nationales japonaises -Tokyo, Kyoto, Osaka, Nagoya, Hokkaïdo, Fukuoka, Tohoku- et deux universités françaises: Grenoble et Strasbourg.

Rendez-vous sur le site de l'ambassade de France au Japon, ici, pour des informations plus détaillées.

Cela a été pour moi l'occasion de partir pour le Japon, aisément....avec la ferme intention dès le départ d'y rester pour quelques années.

Qu'y ai-je fait?

J'ai appris le japonais -langue que j'ai maîtrisée en trois mois. Je ne parlais pas un mot de japonais avant de quitter la France.

J'ai étudié et découvert la culture et les traditions japonaises, qu'elles soient séculaires ou contemporaines.

J'ai été surprise des us et coutumes japonaises, en particulier de la familiarité et du respect mutuel entre professeurs et élèves: les premiers invitant souvent les second à déjeuner dans un des restaurants de l'unversité - et non dans un restaurant universitaire-, ou à faire cours dans un des nombreux cafés qui entourent les campus.

L'entrée du Centre d'études internationales

Quelque chose que je n'avais jamais connu en France, où les étudiants sont souvent traités comme....dans les universités par le personnel administratif ou certains professeurs. Là encore, tout dépend de l'université....J'ai été étudiante dans plusieurs universités et facultés, et, à chaque fois, la situation et les rapports étaient plus ou moins bons.

Mais être étudiant à l'Université de Kyoto, c'est découvrir un univers formidable d'intelligence sans intellectualisme, de tradition sans fierté jalouse, de simplicité dans le génie.

Je n'oublierai pas cette année, ni les recherches que j'ai pu y mener et encore moins le fait que c'est ici que j'ai connu mes meilleurs amis japonais....et espère pouvoir y retourner un jour, dans le cadre d'un nouvel échange, qui sait!

Publié dans Zhealy

Commenter cet article

Martine 04/06/2006 08:07

ton angoisse est palpable Zhealy ... et elle est naturelle .. aie confiance en toi, comme nous avons confiance en toi  !

:0091: 04/06/2006 07:33

Marymorgan2 03/06/2006 22:13

C'est une aventure formidable!
Je t'admire pour avoir osé la tenter
Je t'envie d'avoir toucher cette civilisation et philosophie orientale qui m'attire
Bises
MM

Zhealy 04/06/2006 03:07

Je te souhaite de te rendre en Asie, avec Bruno, et de toucher à cette civilisation absolument fantastique.
Elle te correspond, et tu n 'aurais aucuns problèmes pour comprendre ses secrets et ses beautés.
Quand à moi, j'aimerais pouvoir dire, comme la chanson d'Ayumi Hamasaki; "Bold and Delicious"; mais je crois qu'il y a là beaucoup d'orgueil de ma part.
 

Martine 03/06/2006 19:21

tu vas revenir du Japon riche d'un nouvel art de vivre ...
Je crois beaucoup en la jeunesse pour faire bouger les choses !

Zhealy 04/06/2006 03:05

Il est évident que je ne saurai vivre en Bonne Française, selon les us et coutumes chauvinistes qui font que notre beau pays perd de sa valeur, et de son prestige dans le monde entier.
J'ai peur de revenir, je crois que je ne m'adapterai pas à une société que je ne supportais plus, mais que je ferai tout pour apporter un regard et un souffle nouveau.
Tolérance et Amour avant tout, communication et Echange.

audrey 03/06/2006 16:20

le bâtiment est déja beau ....!
Et les relations entre professeurs et élèves sont étonnantes ...!
....

Zhealy 04/06/2006 03:02

C'est, à vrai dire, ce qui m'a le plus marqué.
A l'université vous avez des professeurs connus dans le monde entier pour leurs travaux et leurs découvertes, mais ils restent des êtres humains, avec lesquels vous pouvez converser, des cours, de vos recherches comme du dernioer film que vous avez vu ou de votre famille.
Ce n'est pas de la familiarité, mais du respect et un manque total d'orgueil.