Asakusa

Publié le par Zhealy

ASAKUSA

淺草

4)Imagier Japonais;  Asakusa

Ce n'est pas le quartier de Tokyo que je fréquente le plus, mais il est pourtant, culturellement parlant, l'un des plus importants de la capitale nippone.

Asakusa se trouve un peu excentré, et est un des quartiers bas de Tokyo. Ce quartier se trouve au sud-ouest de la capitale, le long de la rivière Sumida. - Sumidagawa 隅田川.

A l'origine, c'était un village, connu pendant l'ère d'EDO - 1603- 1868- pour ses théâtres, ses cabarets et surtout le quartier de Prostitution, le Yoshiwara. C'était une petite ville dans la ville, puisqu'il était entouré d'une enceinte dont les portes étaient fermées la nuit, et habité uniquement par des "courtisanes". Je pense que le méprise des Geiko et Maiko pour des prostituées vient de ce que peu connaissent la différence entre une courtisane du Yoshiwara et une Maïko. Mais je consacrerai tout un article sur le Yoshiwara.

Ce quartier n'existe plus, mais Asakusa reste un quartier populaire, où se trouvent de nombreux cabarets et théâtres, où l'ambiance traditionnelle et humaine diffère ce celle que l'on ressent dans de nombreux autres espaces de la capitale.

Mais ce qui fait le charme d'Asakusa est avant tout son temple, le temple sensô, aussi appellé Asakusa Kanonji.  Plus grand temple de Tokyo, il aurait été construit en 645 en l'honneur de la divinité Kannon, déesse Bouddhique de la miséricorde.

Cette date est légendaire: on dit que deux pêcheurs auraient un jour de 628 ramené la statue de la déesse Kannon, pêchée dans la rivière Sumida. Ils voulurent remettre la statue à l'eau, mais celle-ci n'eut de cesse de revenir à eux, si bien que les villageois d'Asakusa décidèrent de construire un temple en son honneur.

L'entrée de ce temple est marquée par une formidable porte, Kaminarimon 雷門; la porte du tonnerre.

 

Cette porte est le symbole d'Asakusa.

Suit une série de magasins plus ou moins traditionnels,  nakamisedôri; 仲店通り、qui donnent sur le temple comme un rang d'honneur! Ceci est clairement visible sur la photo plus haut dans cet article.

 

Enfin, au fond, le temple Hazomon, et à gauche la pagode à 5 étages.

 

 

Une vingtaine de mètres derrière le temple de Hozômon se trouve le Temple Shinto de Asakusa, construit par Tokugawa Iemitsu en 1649.


 

Pour clore cet article, je parlerais du Festival de Sanja ou sanja matsuri三社祭, qui a lieu le troisième week-end de mai, et qui est le festival le plus populaire de Tokyo.

A cette occasion, plus d'une centaine de Mikoshi de tous les temples de la capitale et d'autres villes du Japon, sont rassemblés à Asakusa.

S'en suit une procession, le long de Nakamise Dôri, jusqu'au temple de Hozômon puis jusqu'au Temple de Asakusa.

Je n'y suis jamais allée, et n'ai point de photos de ce festival - mais je vous propose de vous rendre sur ce site pour profiter de l'ambiance de ce formidable festival!

Et surtout, MIMI, et son site Japonica d'une Gaïjin, s'est rendue au festival et a consacré 2 artciles à ce sujet:

  1. Asakua, Sanja Matsuri
  2. Asakusa, Sanja Matsuri en Nocturne

Je vous recommande son superbe site, et vous invite à lire ces deux articles sur le Festival et à découvrir ses explmications claires et précises, ainsi que ses superbes photos.

Je vous incite également à vous promener sur son blog consacré au Japon et des plus intéressants!

Publié dans Passionnément

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

estelle 27/06/2006 09:37

Il est tres agreable de se ballader à travers toutes tes rubriques j'ai envie d'y revenir plus souvent  ,merci pour cet emerveillement bizz bonne fin de semaine

Fouineuse 26/06/2006 22:57

J'aime beaucoup tes articles qui nous permettent de découvrir le côté humain de ce magnifique pays qu'est le Japon !Il m'a toujours fasciné !Merci de rendre ces choses abstraites si vivantes

margaux 26/06/2006 19:06

Merci bonne journée à toi aussi.

margaux 26/06/2006 19:00

Bisou à toi aussi.

margaux 26/06/2006 18:51

On dirait bien.
                                                   MARGAUX